Blog

Tout ce que le sexe m’a permis d’acheter

Tout ce que le sexe m’a permis d’acheter

Prisonnière de ma propre dépendance affective il était impossible pour moi de voir les signes pourtant très évidents.

  • Aucune estime de moi
  • J’attendais constamment SON approbation
  • J’avais peur d’être seule
  • Je me sentais redevable
  • Prendre une décision par moi-même était impossible
  • Je l’aimais plus que moi
  • Je pensais : Je ne peux vivre sans lui et s’il me quitte je meurs
  • Finalement je ne m’aimais pas

Les mécanismes et programmations inconscientes que tout mon être avait enregistré ont fait de moi une dépendante affective.

C’était très clair, qui portait les culottes dans notre couple. Moi je préférais les dentelles affriolantes, pour le séduire, le garder et l’étouffer de mon amour. C’est bien ce qui passait, étant dépendante affective je l’empêchais de vivre librement. Je ne m’aimais pas et je ne me connaissais pas. J’étias dans l’impossibilité de me donner de la valeur. Mon programme par défaut faisait en sorte  que le JE était nul et que IL ou LUI devenait une divinité que j’avais créée dans mon imaginaire. Je le voyais comme un Dieu puisque je l’avais, de plein gré, adulé sur un piédestal.

À la question : m’aimes-tu? Il répondait : Je viens de payer 400 $ d’Hydro Québec t’en penses quoi?

Aucune estime de moi et mes valeurs mises de côté, cette belle histoire d’amour constituait mon conte de fées. Je suis à tes pieds, je suis suspendue à tes lèvres et je ne mérite pas d’amour en retour car tu m’assures sécurité financière, un toit pour moi et mes enfants. Le bonheur d’être en couple pour moi c’était ça!

Un jour j’ai trouvé une arme secrète, une incomparable potion magique. Le sexe. Et soudainement, comme dans les livres d’histoires je suis devenue une déesse. Je me suis donnée entièrement encore et encore. Je faisais la bonne chose c’est certain car les soirs où il préférait sortir avec ses amis j’arrivais à le faire changer d’idée. Abricadabra je savais facilement manier la baguette magique de façon merveilleuse. Résultat, nous étions à l’horizontale.

Des factures j’en ai payé souvent. Il m’aimait tellement!

Je l’aimais déraisonnablement et une journée, il en a eu assez, il m’a jeté un sort. Celui d’être abandonnée. Seule avec mes trois enfants et très peu de débrouillardise. Oh la la! Quel beau cadeau je venais de m’offrir! Seulement, je ne le savais pas encore. Un cadeau mal emballé dit-on.

Ma vie venait de basculer dans un monde inconnu.

Il m’a rendu service, sans le savoir, comme la maman oiseau fait en jetant ses oiseaux en bas du nid. Ce jour-là son piédestal s’est pulvérisé. Fini les ronds de jambe pour faire plaisir, pour acheter l’amour et payer les factures. Je faisais l’acquisition d’ailes miraculeuses qui m’ont permises de prendre mon envol.

Une nouvelle histoire prenait vie!

Non pas en un claquement de doigts, ni par ma fée Marraine, mais bien par la volonté de devenir la propre héroïne de mon roman préféré. Le mien, ma vie, ma responsabilité, mon indépendance, mon amour pour moi, la découverte d’une personne inconnue mais aujourd’hui d’une valeur inestimable à mes yeux. Une grande découverte et finalement un beau cadeau qui m’a permis de voyager seule, prendre mes propres décisions, m’aimer, me valoriser autrement, me réaliser  et enfin devenir une grande fille autonome à 40 ans à l’époque! Alléluia!

J’ai enfin renoué avec mon essence, mes valeurs, mes qualités et la femme en moi. Ce fut un passage obligé dans ma vie, et j’en suis grandement reconnaissante maintenant. J’applique mes valeurs de respect, liberté et plaisir dans tout ce que je fais et les découvrir ont changé ma vie. Je ne peux regretter le passé car il m’a permis un ici-maintenant formidable. Je sais à présent la valeur que je m’accorde au quotidien. L’appréciation de la personne que je suis ne passe pas uniquement par le regard d’autrui.

Pour en connaître plus sur l’estime de soi. Le message est bon pour tous, et non seulement les adolescents.

https://youtu.be/cYOJXKnS-n4

Mercredi ne manquez pas ma vidéo à ce sujet.