Blog

Faites l’expérience de COMME SI pour transmettre vos valeurs à vos enfants

Essayez mon truc avec vos garçons adolescentsexperience_comme_si

J’ai trois enfants, une fille et deux garçons, maintenant âgés de 25, 23 et 21 ans au moment où j’écris ce billet pour mon blog.

L’adolescence avec mes fils n’a pas été de tout repos. Les conflits, les amis, les casquettes à longue palette, le gel à cheveux et le cellulaire qui commençait à faire son apparition en même temps que les filles dans leur vie.

Étant seule avec eux, je trouvais qu’une présence masculine manquait dans leur relation, un modèle, une personne qui leur transmettrait certaines valeurs, certains discours d’homme à homme au sujet des femmes…

J’ai donc décidé de faire une expérience dans le but de contribuer au bonheur de certaines femmes dans leur vie éventuellement. Je me disais : Qui d’autre que moi, une mère et une femme, sait ce qu’une femme aime, comment une femme aime se sentir choyée, désirée et respectée, par certains gestes provenant de la gent masculine.

Voici donc ce que j’ai proposé d’abord à mon plus vieux âgé d’environ 14 ou 15  ans à l’époque.

On va faire comme si…comme si je suis une femme que tu aimerais inviter au resto dans le but de la courtiser…la quoi? Courtiser de quessé? o.k. Ben cruiser dans ton langage c’est mieux ça? J

Ce qu’il avait à faire : choisir mes vêtements de A à Z en passant par le g-string, faire la réservation au resto, me demander si j’aime le vin rouge ou blanc…quand même!! Et lui-même se vêtir de façon convenable pour sortir une femme. Arrivée à la maison j’étais bien curieuse de voir ce que m’avait réservé mon fils comme tenu…et j’étais bien décidée à porter ce qu’il aurait choisi…les enfants ne sont quand même pas fous à cet âge, il n’aurait jamais choisi un chandail fleuri jaune avec des pantalons chamarrés mauves.

Nous sommes passés par la SAQ et il devait se faire conseiller pour un vin rouge qui serait accompagné de pâtes, choix de menu s’étant arrêté sur du Italien.  Il rougit rapidement lorsque le conseiller lui demande ses cartes…je suis présente et je fais bien entendu l’achat…ouf!

Avant d’entrer dans ma voiture j’attends…Tu fais quoi maman? J’attends que tu m’ouvres la porte…on ne voit plus ça cette attention-là… Awaye le grand sort tes gros muscles!!

Il doit aussi tirer ma chaise au resto, servir le vin mais n’a pas le droit d’en boire, j’suis folle non plus!!!  Il prend l’addition que j’allais payer et s’assure que nous sommes facturés pour les bonnes choses…bel apprentissage ce soir-là le serveur s’est trompé, il a dû lui-même aller le voir et faire rectifier le tout. Je lui explique comment je donne un pourboire, donc petite mathématique ici….pas trop grosse non plus je fus nulle en maths toute ma vie J lol J’ai bien certainement payé l’addition en lui disant qu’au moment où il aura envie d’amener une femme au resto il devra à son tour payer…

Environ 2 ans plus tard j’ai recommencé l’expérience avec mon bébé…une expérience similaire, cependant différente, car même si ces 2 frère ont la même mère, la perception de chacun, la personnalité, les blessures, etc., etc. sont différentes d’une personne à l’autre…même au sein de la cellule familiale.

Cette expérience de vie, mes fils s’en souviennent, l’appliquent-ils à 100% je ne le sais pas. Ce qui importe pour moi c’est d’avoir posé le geste, moi je suis très fière d’avoir vécu ce moment avec eux…maintenant ce qu’ils en font ou en feront leur appartient entièrement. Car on ne peut rien pour l’autre même si on le veut. Nous sommes responsables de notre propre bonheur, nos choix et même nos malheurs…

Je vous invite à faire l’expérience du  Comme Si… toutes les expériences sont bonnes et c’est une très belle façon de s’amuser simplement.

Merci
Namasté
Merci